8 Juin 2015

Geipan

Collecter, analyser et archiver les phénomènes aérospatiaux non identifiés tout en informant le public sur ces derniers, telle est la mission du GEIPAN (Groupe d'Etudes et d’Information des Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés), un organisme créé par le CNES en 2005.

Par une nuit d'été, vous apercevez d'étranges lumières se déplacer dans le ciel. S'il y a de fortes chances pour que ce phénomène puisse recevoir une explication rationnelle (satellites, lanternes volantes, phares d'avion…), il vous est possible de faire part de vos observations au GEIPAN. Basé à Toulouse, cet organisme a plusieurs missions bien distinctes. Tout d'abord, le GEIPAN collecte les témoignages relatifs aux phénomènes aérospatiaux non identifiés (PAN), généralement via des dépositions laissées auprès des autorités (gendarmerie, aviation civile…). Une fois ces témoignages recueillis, le GEIPAN analyse ces données dans le but de mettre au jour les explications scientifiques susceptibles d'expliquer les phénomènes rapportés. Au cours de cette phase, des enquêtes sur le terrain peuvent être menées, afin de compléter les données fournies par les témoignages. Une fois analysés, les témoignages ainsi que leurs éventuelles explications scientifiques sont alors archivées. Enfin, le GEIPAN informe le public sur ses actions et les résultats de ses analyses via son site Web, accessible à l'adresse http://www.cnes-geipan.fr

Créé par le CNES en 2005, le GEIPAN est venu remplacer le SEPRA (Service d’Études des Phénomènes de Rentrées Atmosphériques), un organisme qui avait lui-même succédé en 1988 au GEPAN (Groupe d’Études sur les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés, fondé en 1977. Actuellement sous la responsabilité de Xavier Passot, ingénieur au CNES depuis 1983, le GEIPAN est placé sous l'égide du COPEIPAN (Groupe d'Études et d'Information sur les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés), un comité de pilotage constitué de représentants des autorités civiles et militaires (police, armée de l’air…) et du monde scientifique (CNRS, Météo France…).

acceder au site du geipan

Site du GEIPAN